Conseils d'utilisation de GEDCOM

Comment enregistrer les parrain et marraine, les témoins, les sage-femmes ...?

Les noms d'une sage-femme, d'un parrain ou marraine, du témoin d'un mariage sont souvent très importants pour des recherches familiales. Nous avons souvent besoin de vérifier quelle est la bonne famille dans un village où plusieurs familles portent le même nom.

Théoriquement, nous n'avons pas besoin de créer un enregistrement particulier pour ces personnes dans notre fichier pour ces personnes. Dans ce cas, nous pouvons simplement les enregistrer dans une Note à la personne, la naissance ou le mariage. Si nous utilisons à l'intérieur de la note des mots clés comme 'Parrain : ', Témoin : ', ou 'Garçon d'honneur' nous pouvons les analyser dans un programme, p.ex. les traduire plus tard dans une forme standard.

Mais il y a un problème si nous voulons les inclure dans un enregistrement Individu et les lier à nos ancêtres ce qui peut être nécessaire s'ils en font partie !

La solution existe dans le format GEDCOM mais d'une façon que certains jugent insatisfaisante dans la propriété 'ASSO'. De ce fait, certains programmes de généalogie proposent leurs propres solutions, évidemment propriétaire donc incompatible avec les autres programmes. D'autres interprètent faussement la définition du sens de la liaison de l'association. De plus, il y a eu une modification de 5.5 à 5.5.1, qui n'a pas de compatibilité ascendante, ce qui n'est pas dit de manière explicite.

:-( Attention: Il faut donc savoir qu'il est parfois problématique d'échanger des fichiers qui utilisent 'ASSO'.

Propriétés personnalisées = Tags non-standard

GEDCOM permet mais n'encourage pas l'utilisation de tags GEDCOM personnalisés. Ceux-ci doivent être précédés d'un underscore “_” pour qu'il n'entrent pas en conflit avec des tags d'un futur format GEDCOM , p.ex. ce tag _TODO.

Les tags non-standard (ainsi que les logiciels particuliers) doivent être utilisés seulement une information structurée ne peut être représentée en utilisant les disponibilités du contexte. Utiliser une Note est une manière plus universelle pour transmettre des données généalogiques qui ne perturbent pas la structure standard du format GEDCOM.
(Exceptées les conventions d'utilisation des liens de parenté dans le format GEDCOM 5.5.1)

:-( Attention: Il faut donc savoir qu'il est parfois problématique d'échanger des fichiers qui utilisent des propriétés personnalisées.

Les tags vides non permis

Toutes les lignes d'un fichier GEDCOM doivent avoir une valeur ou un pointeur à moins que la ligne ne contienne une ligne subordonnée d'une ligne GEDCOM.
Dans d'autres termes, la présence d'un numéro de niveau et d'un tag seul ne doit pas être utiliser pour valider une donnée. Par exemple, 1 DEAT Y doit être utilisé pour indiquer un décès connu pour s'être produit mais dont la date et le lieu restent encore inconnus et non 1 DEAT.
(Exceptées les conventions d'utilisation des liens de parenté dans le format GEDCOM 5.5.1)

:-( Attention: Certains programmes généalogiques n'acceptent pas les fichiers GEDCOM avec des tags vides.

Conflits entre événements dates et lieux

Les dates et lieux en conflit doivent être placés dans des événements séparés avec des citations de source appropriées plutôt que de les placer dans les même enregistrement d'événement.
(Exceptées les conventions d'utilisation des liens de parenté dans le format GEDCOM 5.5.1))

Tags équivalents avec des numéros de niveau égaux dans un même contexte

Des Tags équivalents avec des numéros de niveau égaux dans un même contexte1)impliquent que des valeurs différentes ou des opinions différentes d'une donnée existent. La signification de l'ordre dans ces cas est interprétée comme la préférence du Fournisseur d'information. La valeur préférée sera la première tandis que la moins appréciée sera en fin de liste. Par exemple, un chercheur qui découvre des conflits de preuve de la naissance d'une personne mettra l'information la plus crédible en premier et la moins crédible en dernier.

:-( De toute manière, les programmes qui gèrent seulement une instance d'un tag utilisent parfois seulement la dernière affichée lors de la transmission du GEDCOM. Cela peut faire que la valeur préférée soit éliminée quand plus d'une instance est présente !

(Exceptées les conventions d'utilisation des liens de parenté dans le format GEDCOM 5.5.1)

Nous trouvons des exemples fréquents avec les enfants, les conjoints, les noms, les professions, les notes, … Dans GenJ, nous pouvons modifier la séquence d'entrées avec un glisser-déposer dans Fenêtre d'édition en mode GEDCOM, p.ex. l'ordre chronologique des enfants dans un enregistrement de famille.

:-( Si nous échangeons nos données avec d'autres programmes qui ne gèrent peut-être pas les tags multiples de même niveaux, il peut être sage de stocker l'information à conserver dans une Note.

Voir aussi

1) ici : toutes les propriétés directement subordonnées d'une entité ou d'une propriété
fr/manual/ged_use_rec.txt · Last modified: 2011/01/10 08:14 by ddurand
Get GenealogyJ at SourceForge.net. Fast, secure and Free Open Source software downloads Recent changes RSS feed Creative Commons License Driven by DokuWiki